Pairi Daiza (Belgique)

Ce 11 mai, Pairai Daiza, le parc animalier belge de Brugelette, en province de Hainaut, fête ses 20 ans.Installé depuis 1994 dans un ancien domaine cistercien de l'abbaye de Cambron-Casteau sur plus de 55 hectares. A cette occasion, Eric Domb, son fondateur et directeur, a tenu à adresser un message aux visiteurs, via les réseaux sociaux :

Pairi Daiza (Belgique)

« Chers amis, chers visiteurs,

Il y a vingt ans jour pour jour, Paradisio ouvrait pour la première fois ses portes à ses visiteurs. Ce 11 mai 1994, le parc était inachevé, il n'y avait que quelques volières, des travaux et des gravats partout… c'était un désastre… La veille, nous avions présenté le parc à la presse. Les journalistes étaient de bonne humeur et n'avaient pas tiré sur l'ambulance, mais moi, j'étais dévasté. L'équipe était, elle, terrifiée. Cette nuit-là, à deux heures du matin, je reçus le coup de fil d'un ami qui m'appelait pour vérifier que je n'avais pas fait une bêtise… Le Parc enregistrait déjà un dépassement de budget de 2 millions d'euros… Du bas de mes 33 ans, j'attendais la fin en me demandant à chaque instant quel frelon m'avait piqué pour que j'entraine dans cette galère ma famille et mes amis. Pourquoi avais-je eu la folie de tomber amoureux fou de ce site et de penser qu'y ériger un Jardin extraordinaire était possible? Lors de la cérémonie d'inauguration de Paradisio, un invité - inconscient du fait qu'il parlait à mon fidèle ami Yvan Moreau - lui confia: "on attend que ce crétin se casse la gueule et on rachète tout ça pour un franc". Ce premier jour, Paradisio accueillit quelques centaines de visiteurs. 160.000 vinrent la première saison alors qu'il nous en fallait 100.000 de plus pour survivre. Mais cet été-là, nous reçûmes un premier signe d'encouragement. De nombreux mots de soutien de nos visiteurs nous parvinrent: "on sent l'idée", "accrochez-vous", "ça va marcher". Ils nous ont permis de tenir bon. Il y avait déjà entre le parc et ses visiteurs un lien très fort…

Pairi Daiza (Belgique)

Je me rappelle aujourd'hui de la naissance de Paradisio/Pairi Daiza comme si c'était hier et toutes mes pensées vont vers la formidable équipe qui m'accompagne depuis nos débuts - plus spécialement vers Yvan Moreau et Steffen Patzwahl, mes compagnons de la première heure - et vers vous, nos visiteurs. Notre Jardin a embelli, les projets sont plus importants, il y a plus de bras pour les porter, plus d'énergie pour franchir les obstacles. Mon angoisse reste identique à celle éprouvée il y a vingt ans: celle que vous vous preniez de désamour pour Pairi Daiza et ne preniez plus les routes qui mènent à sa Haute Porte. Mais vous êtes là, toujours et toujours, fidèles parmi les fidèles, et de plus en plus nombreux. Pour cela, je vous remercie. Car si cette belle aventure est possible, c'est tout simplement grâce à vous ».

Eric Domb

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :