Disneyland Paris (France)

Mercredi soir, deux adolescents de Montmagny (Val-d'Oise) ont été interpellés, à Saint-Brice-sous-Forêt (Val-d'Oise), pour escroquerie. Ils avaient revendu de fausses entrées aux parcs Disneyland Paris.

Quelques jours plus tôt, la victime, découvre une annonce sur un site Internet. Des pass donnant accès aux deux parcs à prix réduit. Sans se douter, elle en achète trois. Mais alors qu’elle se rend à Disneyland Paris, l’entrée lui est refusée. Et pour cause, les tickets ont été falsifiés.

Très énervée de s’être ainsi fait arnaquer, la Saint-Bricienne ne s’emporte pas pour autant. Bien décidée à récupérer son argent, elle recontacte les vendeurs, comme si de rien était, et leur explique qu’elle serait intéressée par d’autres pass. Elle donne rendez-vous aux escrocs et à la police. Aveuglés par l’appât du gain, ces derniers ne se doutent pas du stratagème. Un rendez-vous est fixé à Saint-Brice-sous-Forêt.

Disneyland Paris (France)

Elle n’aura toutefois pas eu la patience d’attendre les policiers. A la vue de ses arnaqueurs, folle de rage, elle se jette sur eux pour leur réclamer son argent. Les adolescents prennent aussitôt la fuite mais sont interceptés par la police. Ils ont expliqué avoir tout simplement imprimé des faux-billets qu’ils revendaient ensuite sur Internet. Une enquête a été ouverte afin d’identifier d’autres victimes potentielles.

Ce n’est pas la première fois que des visiteurs sont victime d’escroquerie aux billets. En novembre 2012, la Brigade Anti Criminalité du douzième arrondissement de Paris a arrêté un homme qui revendait également de faux billets. Il utilisait tout simplement de vieux billets qu’il photocopiait et revendait ensuite sur un site de vente en ligne. Rappelons que chaque billet, acheté en ligne ou à Disneyland Paris, possède son propre code barre. Code qui une fois scanner aux entrées ne sera plus généré et devient donc inutilisable en dehors de la période enregistrée. La plus grande prudence est de rigueur en cas de rachat de billets entre particuliers.

© 2014 L.K

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :