Mini-Europe (Belgique)

La nouvelle saison de Mini-Europe, situé au pied de l'Atomium à Bruxelles, a débuté ce samedi 15 mars. Les 25 ans du parc miniature seront marqués par la fête nationale hongroise et l'évocation de la Première Guerre mondiale.

Mini-Europe (Belgique)

« Au départ, la Ville avait décidé de fermer tout Bruparck (le complexe au sein duquel se trouvent Mini-Europe et le parc aquatique Océade) pour fin août 2013 », rappelle Thierry Meeùs, administrateur délégué de Mini-Europe, à la presse. « Fin juin, la Ville a permis une prolongation d'Océade, de Mini-Europe et du village jusqu'en janvier 2017. Le projet Neo 1 est en cours. Kinepolis (complexe cinématographique), a déjà signé pour être dans Neo 1. Il semblerait que la ville désignera le consortium gagnant vers le 14 avril. A ce moment-là, on en saura peut-être plus sur l'avenir de Mini-Europe et d'Océade. J'ai pris le pari de continuer à investir dans le parc pour que rien ne puisse nous être reproché en cas de fermeture. »

Mini-Europe (Belgique)

En attendant que l'avenir de Mini-Europe soit fixé, le parc continue sa rénovation. Les travaux représentent un budget de 200.000 euros.

En mai, Mini-Europe inaugurera une opération de commémoration de la Grande Guerre à travers différents monuments. Ils seront complétés par un nouveau site, financé à 33% par la Région de Bruxelles-Capitale, qui regroupera des tombes et des sculptures de cimetières belges. Le week-end des 21 et 22 mars, Mini-Europe s'associera à la fête nationale hongroise avec le programme « Les Légendes des Sicules », qui proposera aux visiteurs de découvrir la cuisine typique de Transylvanie.

Mini-Europe présente des reproductions des plus célèbres monuments de l’Union européenne à l’échelle 1/25. Environ 80 villes et 350 maisons y sont exposées.

© 2014 D.R / Mini-Europe

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :