« Indiana Jones et le Temple du Péril », le grand 8 à sensations du parc parisien est fermée du 7 janvier et ce jusqu’au 28 mai 2014 pour une complète réhabilitation.

Attraction inspiré de la scène mythique de la fuite en wagons des mines de Pankot du film Indiana Jones et le Temple maudit réalisé par Steven Spielberg en 1984.

ce projet d’envergure consiste à remplacer des éléments de l’attraction incluant tout le looping, ainsi que la réhabilitation du Temple.

Inaugurée en 1993, l’attraction est connue pour posséder le premier looping du parc d’attractions français. Bien avant l’arrivée de Space Mountain, Indiana Jones et le Temple du Péril devait désengorger la file d’attente impressionnante de Big Thunder Mountain. Avec le dark-ride (parcours scénique) It’s a Small World, elle fût une des attractions les plus rapidement construites sur le site.

A l’origine elle ne devait être que temporaire jusqu’à ce que sa popularité en décide autrement. De 2000 à 2004, elle fût renommée « Indiana Jones et le Temple du Péril… à l’envers ». Si la file d’attende de Big Thunder Mountain avait été désengorgée, celle d’Indiana Jones était devenue problématique. De 8 places par train, elle est passée à 12, les techniciens en ont profité pour revoir intégralement la structure des voitures et décida de les monter à l’envers ! Elle repassa à l’endroit en 2004.

C’est Joe Schott, directeur adjoint général de Disneyland Paris qui a annoncé la réhabilitation de cette mythique montagne russe. Le temple, pièce maîtresse de la thématisation, va être réhabilité entièrement. Les matériaux utilisés seront plus durables et de meilleure qualité. Les systèmes de contrôle vont également être revus pour plus de fiabilité.

C'est l'entreprise néerlandaise basée à Vlodrop, Vekoma, concepteur et constructeur de montagnes russes, qui a la charge technique de cette réhabilitation.

Comme le montre les concepts-art d’époque, à l’origine, plusieurs idées originales avaient été évoquées comme le fait que le parcours passe dans le bec d’un aigle ou que le looping fasse le tour d’un gorille géant prenant une énorme pierre entre ses mains.

Conçu par les équipes de la Walt Disney Imagineering et dessinée par le célèbre designer et ingénieur allemand Werner Stengel, l’attraction a été construite par la société suisse Giovanola en sous-traitance d’un autre célèbre manufacturier suisse, Intamin.

Le parcours de Indiana Jones et le Temple du Péril est assez court, puisqu’il ne mesure que 566 mètres. Avec son point culminant à 18 mètres, les trains atteignent la vitesse de 58 km/h à l’amorçage du seul et unique looping de l’attraction. Equipé de 7 trains dont 6 utilisables en même temps (2 voitures par train de 3x2 personnes), la capacité total est de 1444 personnes par heures.

Nous vous donnons d'ores et déjà rendez-vous le 28 mai prochain à Disneyland Paris pour découvrir la nouvelle mouture de Indiana Jones et le Temple du Péril.

© 2014 Laurent Kot / RDC

Illustrations: Disneyland ParisIllustrations: Disneyland ParisIllustrations: Disneyland Paris
Illustrations: Disneyland ParisIllustrations: Disneyland Paris

Illustrations: Disneyland Paris

Photos: DLRPMagic !
Photos: DLRPMagic !
Photos: DLRPMagic !
Photos: DLRPMagic !
Photos: DLRPMagic !
Photos: DLRPMagic !
Photos: DLRPMagic !
Photos: DLRPMagic !
Photos: DLRPMagic !
Photos: DLRPMagic !
Photos: DLRPMagic !

Photos: DLRPMagic !

Inauguration d'Indiana Jones et le Temple du Péril

Photo: Media Pictures

Photo: Media Pictures

Vidéo tour

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :